dimanche 22 septembre 2013

Suite assurance sf

Je devais avancer sur mon projet d'entreprise. La bonne nouvelle c'est qu'en parler autour de soit ouvre des portes insoupçonnables. C'est ainsi qu'une amie qui lisait ce blog m'a fait rentrer dans un groupe, qui maintenant comporte 1000 personnes et qui parle justement de ce défaut d'assurance des sage-femmes. Un groupe secret facebook. Le genre d'endroit que je n'aurais jamais pu approcher si j'étais restée dans mon coin.

Dans ce groupe j'ai appris notamment d'où vient le problème, pourquoi aucune assurance ne propose de produit adapté et surtout, que mon projet a déjà été tenté par le passé.

Ça c'est la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que je sais où ça bloque mais que je ne sais pas encore comment débloquer et que la situation est en train de devenir très urgente.