jeudi 8 août 2013

La moitié du plan A

Après un sévère coup de déprime en mode j'aime pas être mère au foyer et je suis une mauvaise mère au foyer, pourquoi continuer sur cette voie là ? Je me suis rappelée que mon plan A c'était d'être mère et entrepreneure. Du coup peu-être que c'est normal que je rate la moitié du plan si je ne le mets pas en marche dans son ensemble.

Donc numéro 1 dort (et numéro 2 pédale dans mon lit), il est temps que je mette en place un plan de bataille. J'ai toujours peur de parler de mes projets parce que je sais qu'en cas d'échec je serais morte de honte. Seulement, peut être qu'en parler m'aidera à avancer et à tout faire pour ne pas mourir de honte -puis il y a la vieille peur que quelqu'un passe par là et vole l'idée... Une prof de marketing nous disait que les idées ne nous appartenaient pas, qu'elles étaient dans l'air du temps et que si on gardait tout ça bien secret sans rien en faire, quelqu'un finirait par le faire à notre place.

Alors je me lance. J'ai une idée. On en est au 1% d'inspiration. (J'en ai cinquante mille en vrai, mais j'en ai choisi qu'une pour le moment).



Je commence donc. Peut être que je ferai un compte rendu de mes avancées toutes les semaines. On verra.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire