lundi 4 février 2013

L'école à la maison

J'ai fait l'école à la maison pendant mon année de CM1 pour une sombre histoire d'administration tordue (en résumé : Maman ayant des enfants dispatchés dans trois groupes scolaires différents de la ville, sans cantine parce que mère au foyer, avec des tout petits non-scolarisés... Vous voyez un peu le tableau ? Merci la mairie)
et puis j'ai une amie qui s'y intéresse de près et pense le faire l'année prochaine.

Donc je connais un peu le concept. J'en entends parler de temps en temps, je sais que c'est un repère d'hippys rigolos, à mon époque tout du moins c'était le cas (j'avais des copains qui vivaient dans des tipis, n'avaient jamais porté de chaussures ou un autre encore qui avait des cheveux longs jusqu'aux fesses à dix ans et dont le père était philosophe. Pas prof de philo, non, philosophe, pendant la journée, il philosophait dans son salon, ou dans le jardin... Ils rentraient pas tous dans les cases quoi.

Alors mon fils est pas spécialement surdoué, pas sous-doué non plus, ni traumatisé par la vie en collectivité, et comme je suis très fatiguée par ma grossesse, l'idée de le mettre à la maternelle dès qu'il serait propre m'avait enthousiasmée. Juste avant qu'un terrible sentiment de culpabilité m'assaille : "Tu veux t'en débarrasser, c'est ça, hein ?!" Et en dehors de ça, j'avais comment dire... Très peur de ce que je vois autour de moi dès que je sors. On habite un peu la zone et ici les gamins ont déjà la coupe de racaille de papa à 6 mois et s'insultent fort dans la rue du haut de leur 80 cm. Alors la carte scolaire, c'était pas le problème de "je cherche les groupes élitistes et bourgeois" mais plutôt "comment sortir de ce ghetto"... Nous avons réfléchi avec mon mari et avons décidé de faire confiance à nos sentiments mitigés. Il aura très bientôt trois ans, est presque propre et on ne l'inscrira pas.

Et bien figurez-vous que l'école maternelle a déjà un programme officiel, oui madame. Alors maintenant, c'est très sérieux, j'ai un grand cahier et on fait l'école à la maison. Ça doit nous occuper une heure par jour pour aborder tous les points, d'ailleurs, je pourrais très bien ne pas faire ça spontanément, mais certaines activités rentrent maintenant dans une case. Pour le moment c'est pas très organisé, je me dirigerai bien vers une logique pédagogie Charlotte Mason.

5 commentaires:

  1. Oui, alors leur programme me fais bien rire, et en voyant ton article : oula, va falloir continuer mon blog ! loooool

    Bref, t'as raison, faites confiance à votre ressenti... mais pour info ton fils est déjà 'inscrit' d'office, mais bon tans que le gouvernement n'a pas encore changé l'âge de 6 à 3 ans, je pense pas que tu sois obligé d'aller déclarer ton fils non-sco à la mairie..

    RépondreSupprimer
  2. inscrit d'office ? Ah bon ? Ma fille va dans une école alternative et je n'ai rien eu à dire à la mairie. Alors à moins que des procédures aient lieu entre les écoles privées hors contrat et la mairie... Il me semble qu'il faut les inscrire, un peu comme un recensement. A part les enfants nés dans la commune, ils n'ont pas vraiment de moyens de savoir combien d'enfants de moins de 3 ans sont sur leur "territoire".

    Mais en fait, je venais commenter pour quémander des infos sur Charlotte Masson :)

    Jolune

    RépondreSupprimer
  3. Sur http://unpetitcoindecielbleu.blogspot.fr, j'ai trouvé une traduction assez synthétique bien pratique (à télécharger ici :
    http://sd-2.archive-host.com/membres/up/120749998311876868/Charlotte_Mason.pdf )

    Sinon, Alison utilise cette pédagogie, son blog http://la-mere-veilleuse.blogspot.fr/ montre ce qu'elle en fait au quotidien avec une touche religieuse.

    Bonne chance :)

    RépondreSupprimer
  4. Ha oui c'est vrai flo, le tiens n'est pas né où tu habite, autan pour moi ! J'avais dis ça car c'est ce qui était arrivé pour ma fille, née dans la commune, et ils voulait que je la leur file à 2 ans et demi ! lol c'est pour ça que ça m'a marqué...

    RépondreSupprimer
  5. J'imagine que ça doit être agréable ^^ Effectivement, ils ont du mal à pister les enfants si tu déménages (d'où les histoires où on retrouve des gamins séquestrés pendant des années). Mais il y a un gouffre entre laisser un enfant disparaitre dans la nature et l'inscrire d'office à 2ans et demi à l'école maternelle :(

    RépondreSupprimer