vendredi 22 février 2013

Auto portrait

Ça faisait une éternité que j'avais rien dessiné. Alors j'ai profité d'une séance gribouillage pour gribouiller aussi à coté de mon fils. On va faire dans le pompeux :

Titre : Motherhood
Artiste : Floralie Resa
Technique : Stylo bic sur papier


Et celui de Rach :

 

jeudi 14 février 2013

Le rangement par le vide

Il y a un moyen efficace d'avoir une maison rangée, c'est de ne rien avoir à déranger. J'ai découvert (oui, bon, c'est pas une innovation majeure, mais c'était quand même nouveau pour moi) il y a quelques mois le principe du désencombrement. Y avait tout un tas de sympathiques bloggeuses musulmanes (hors sujet, mais il s'avère que c'était dans ce coin-là de la blogosphère) qui se sont motivées ensemble pour désencombrer leur maison semaines après semaines.

A l'époque je l'ai fait et j'ai rempli plein de sacs poubelles. Adieu le fameux cendrier à vis IKEA et autres trucs complètements indispensables. Mais j'avais pas touché à la chambre de mon fils.

Et là, comme je suis en plein instinct de nidification (article juste avant), je suis rentrée dans la chambre de Seth pour trouver ça :

Il avait vidé un bac pour trouver une figurine qu'il cherchait. Je l'ai lâchement installé devant un épisode de cailloux, j'ai pris une valise et une poubelle et j'ai jeté tous les trucs cassés. Ensuite j'ai mis dans la valise les jouets avec lesquels il ne jouait pas... A ressortir pour le suivant quand il sera en âge d'en profiter (super article de Rachel sur le recyclage de jouet dans une fratrie).

Voilà, donc bien sûr, conseil de base, donné par ces éclairées désencombreuses musulmanes : On ne désencombre JAMAIS en présence du mari ou des enfants.

mardi 12 février 2013

Instinct de nidification ?

L'instinct de nidification pousse tout un tas d'animaux à préparer la venue d'une portée en préparant un nid. Que ce soit un nid de chaussette (votre chienne bien aimée), un trou dans la sciure (les hamsters), ou un truc en plume et en branche (les oiseaux)... Mais il semblerait que ça touche aussi les humains... Hum... Ou alors je suis un fox terrier. 




Je suis une catastrophe du ménage, un monstre du bazar. Quand j'étais petite, ma mère m'avait mise dans la chambre de ma sœur jumelle très ordonnée pour qu'elle me montre le bon exemple, ça s'est fini par une contamination dans le sens inverse.

Entre temps je suis devenue mère au foyer, et j'ai bien dû apprendre à gérer le foutoir, parce que la maison est aussi devenu mon lieu de vie principal... Fatalement, on finit par saisir l’intérêt de ranger quand on vit dans le Bronx H24. Mais là, je rentre dans mon neuvième mois, et ça fait trois mois que je ne dors plus la nuit. Alors lentement, mais surement, le linge en attente de traitement et la poussière (et la moisissure de salle de bain) gagnaient du terrain malgré l'aide du gentil mari.

Alors expliquez-moi, comment, pourquoi, je me suis retrouvée armée de mon aspirateur, d'une vieille brosse à dent et d'une éponge. Comment en deux jours, le linge en retard, la salle de bain, la cuisine et même... la voiture ! se sont retrouvés briqués du sol au plafond, rangés, pliés, triés (je tiens à dire que ça fait à peu près cinq ans que je jure qu'un jour, je nettoierai cette poubelle qui nous sert de voiture... Cinq longues années, elle a eu le temps d'être prêtée au beau-frère, de revenir avec nous, de changer de batterie, de pneus et j'en passe, sans voir le bout d'un début de petite toilette de chat).

Et aujourd'hui ma mère m'a appelée pour m'annoncer le décès de mon arrière grand-mère.

C'est bon, j'ai compris. Seth est né une semaine après le décès de mon autre arrière grand-mère et j'avais à l'occasion été prise d'une incompréhensible envie de nettoyer mon bac de douche dégoûtant. Il y a pas à chercher, le numéro deux pourrait bien arriver dans pas longtemps. Et je suis une tueuse de mamie armée de brosse à dent (meurtre à distance par brosse à dent, vous connaissez ?) Je crois qu'on réfléchira à deux fois avant de lancer le suivant, parce que dans la liste des aïeux, je tiens trop aux suivants.
 Alors ranger, nettoyer et classer, je veux bien, mais si il faut que j'en bute un à chaque fois, ça va pas le faire.

lundi 4 février 2013

L'école à la maison

J'ai fait l'école à la maison pendant mon année de CM1 pour une sombre histoire d'administration tordue (en résumé : Maman ayant des enfants dispatchés dans trois groupes scolaires différents de la ville, sans cantine parce que mère au foyer, avec des tout petits non-scolarisés... Vous voyez un peu le tableau ? Merci la mairie)
et puis j'ai une amie qui s'y intéresse de près et pense le faire l'année prochaine.

Donc je connais un peu le concept. J'en entends parler de temps en temps, je sais que c'est un repère d'hippys rigolos, à mon époque tout du moins c'était le cas (j'avais des copains qui vivaient dans des tipis, n'avaient jamais porté de chaussures ou un autre encore qui avait des cheveux longs jusqu'aux fesses à dix ans et dont le père était philosophe. Pas prof de philo, non, philosophe, pendant la journée, il philosophait dans son salon, ou dans le jardin... Ils rentraient pas tous dans les cases quoi.

Alors mon fils est pas spécialement surdoué, pas sous-doué non plus, ni traumatisé par la vie en collectivité, et comme je suis très fatiguée par ma grossesse, l'idée de le mettre à la maternelle dès qu'il serait propre m'avait enthousiasmée. Juste avant qu'un terrible sentiment de culpabilité m'assaille : "Tu veux t'en débarrasser, c'est ça, hein ?!" Et en dehors de ça, j'avais comment dire... Très peur de ce que je vois autour de moi dès que je sors. On habite un peu la zone et ici les gamins ont déjà la coupe de racaille de papa à 6 mois et s'insultent fort dans la rue du haut de leur 80 cm. Alors la carte scolaire, c'était pas le problème de "je cherche les groupes élitistes et bourgeois" mais plutôt "comment sortir de ce ghetto"... Nous avons réfléchi avec mon mari et avons décidé de faire confiance à nos sentiments mitigés. Il aura très bientôt trois ans, est presque propre et on ne l'inscrira pas.

Et bien figurez-vous que l'école maternelle a déjà un programme officiel, oui madame. Alors maintenant, c'est très sérieux, j'ai un grand cahier et on fait l'école à la maison. Ça doit nous occuper une heure par jour pour aborder tous les points, d'ailleurs, je pourrais très bien ne pas faire ça spontanément, mais certaines activités rentrent maintenant dans une case. Pour le moment c'est pas très organisé, je me dirigerai bien vers une logique pédagogie Charlotte Mason.