vendredi 21 décembre 2012

C'est noël

Et j'ai pas fait de couronne de l'avent, même si techniquement il y a bien les quatre bougies, et un truc en forme de rond... Bon, je vous épargne les bricolages de noël faits avec Seth (non, en fait j'ai la flemme de les prendre en photo), mais maintenantn il me harcèle pour que je lui dessine des "bolome de neige" et commence à comprendre l'histoire de la naissance de Jésus avec mes marionnettes à doigt en papier ("bonjour monsieur, je m'appelle monsieur !" dit l'ange à marie. On reverra pour l’annonciation).

Cette année j'ai décidé que je fabriquerai au moins un de mes cadeaux. J'ai choisi le plus facile, des fruits déguisés pour mon mari (qui n'est jamais plus heureux que quand on lui fait un cadeau qui se mange. J'aime mon mari). En revanche, je suis complètement désespérée pour ceux de ma belle famille. Après avoir successivement pensé offrir des bouteilles d'huile chelou à ma belle mère, puis un bijoux, puis une corbeille de fruits frais exotiques, je me suis fait la remarque que c'était profondément sexiste (elle peut être cuisinière, belle ou cuisinière encore) et que ça faisait vraiment "je connais rien à ta vie, alors je te fait des cadeaux random"...

La dead line arrive, et pour le moment j'ai deux de mes cinq cadeaux. C'est misérable noël quand c'est attaqué sous cet angle.

(Et pour Seth, on a acheté une lampe dynamo sur laquelle il avait flashé à décathlon. J'aurais pu le fabriquer dans une autre vie, mais ici j'ai pas d'atelier de petit électricien).