mardi 23 octobre 2012

Mon entreprise... même pas en rêve

Je l'ai dit depuis un moment, mon but à terme c'est de créer mon entreprise. Les gens pensent que c'est une petite boîte, genre même auto-entrepreneur. Non, mon but c'est de créer une PME moyenne qui produit, vend, développe... Bref, non, je veux pas fabriquer des barrettes en pâte fimo.

Alors je vous décrit mon projet, né dans ma tête quand j'étais en Russie et qu'il n'y avait même pas de ceinture de sécurité à l'arrière des voitures, qu'ils conduisaient tous comme des gros malades (genre tu prends la ville la plus au sud de France, ben comparé à la conduite du Russe moyen, c'est la Suisse). Et j'avais mon petit garçon de un an à peine. J'ai passé TOUS mes trajets à faire des crash test dans ma tête. Que je le prenne sur mes genoux, que je le mette sur le siège arrière, allongé, assis, debout, c'était toujours la mort assurée en cas d'accident.

Donc dans ma tête de maman paniquée ingénieur, j'ai conçu un siège auto qui se passerait de ceinture. Un super siège auto qui en plus quand je me suis renseignée, était bien plus sécure que la plupart des sièges auto. J'ai jamais eu le temps de le fabriquer et on a pas eu d'accident. Mais comme je savais que je voulais mon entreprise je me suis dit qu'il fallait que j'aille au bout. Que je fasse un modèle, que je le teste et que je le brevete et ensuite, en route la production.

Je m'étais dit, je commence petit pour tester le produit, quelques modèles... Je voyais ça à quelques centaines vendus pour commencer, tater le terrain. Sauf que... Sauf que...

Sauf que justement, c'est pas des barrettes en pâte fimo, que c'est sensé sauver des vies, des vies d'enfants qui plus est. Alors j'aurais dû me douter qu'on laisse pas les petits jouer dans cette cours là. J'ai presque fini cette purée de norme de 102 pages et je viens d'apprendre que pour avoir le droit de vendre en France, il y a des tests très chers (dont un crash test... Comptez plusieurs dizaines de milliers d'euro) à effectuer au minimum une fois toutes les quatre semaines de production.

Voilà, donc c'est mort. J'ai trois solutions :
1- développer ça pour le tiers monde sans norme européenne (ça me branche pas de faire des sièges auto sans norme, soyons clair)

2- Faire ce purée de brevet et le vendre à Team Tex qui trust déjà presque 70% des parts de marché en France. Enfin essayer de leur vendre parce qu'ils produisent déjà un siège auto à 40€ qui vaut pas tripette question sécurité.

3- Faire une levée de fond colossale, ce qui veut dire que je n'aurais plus aucune indépendance (si j'arrive à convaincre des types de mettre de l'argent dans une entreprise qui se dresse face à des géants comme Team Tex, en pleine période de crise). Et je ne me sens pas à 24 ans, sans aucune expérience professionnelle, les épaules pour diriger un tel projet, le premier était déjà très très ambitieux pour moi.

4- Pleurer et passer à autre chose

On prend l'option 2 ou 4... Je ne sais pas encore. Il me reste aussi la vaisselle à faire et la salle de bain à laver.

lundi 22 octobre 2012

Abat jour

Honnêtement, je ne le ferai plus jamais. J'avais vu des origami marrantes sur pinterest, m'était dit que ce serait facile. C'était sans compter sur le fait que c'était tellement facile que j'ai pas jugé bon de noter la page. Donc j'ai passé un petit moment à essayer de refaire un truc qui correspondait à mon souvenir (donc je n'ai même pas le tutoriel pour vous).

De nuit
De jour

Et puis si effectivement c'est très facile, ça demande de répéter à la perfection une centaine de plies, tout doit être parallèle et on fait ça bien sûr, sur une feuille de plus d'un mètre de côté. Alors ce petit bidule, je vous le dit tout net, il m'a pris une heure à jurer, pester, me maudire et espérer que quand tout sera fini ça marchera. Et comme je ne frôlais pas déjà assez la crise de nerf, c'était à deux doigts de pas être pliable à la fin. A quelques centimètres près, c'était mort. Mais je suis hyper fier de moi. Il reste quatre abats jours à faire, je vais chercher une autre technique.

Celui-là je l'ai mis au dessus de mon lit et en se couchant, ça fait une semaine que je répète à mon mari "il est trop beau cet abat-jour"-"oui"-"j'en ferais pas d'autre hein"-"oui"

mercredi 17 octobre 2012

Couronne d'halloween



Matériel : Du papier de brouillon (une quinzaine de feuilles à peu près, ça dépend de la taille et de l'épaisseur que vous souhaitez pour votre couronne), du scotch marron, des chutes de tissu ou de papier coloré pour recouvrir et toutes les petites babioles que vous voulez coller là dessus.

Première étape, faites un boudin de feuilles froissées, construisez le en les faisant se chevauchés et en les froissant en même temps.


Puis entourez ça de scotch marron. Avec vos petites mains essayez de rendre ça régulier et de donner à l'ensemble l'allure d'une couronne. 



Puis recouvrez ça de papier coloré, de tissu, de ce que vous voulez pour cacher cette horreur (moi j'ai pris une jambe d'un vieux collant en laine que j'ai twisté).


Et recouvrez de petites déco... Silhouettes en papier, nœuds, rubans, branches d'arbre. Admirez au passage ma superbe chouette en rouleau de papier toilette. Vous pouvez fixer avec des épingles, du scotch double face, de la colle à chaud, ça dépend de votre support. (Oui, j'adore mes tutoriels, vous avez dû vous rendre compte qu'en matière de bricolage, ben... je bricole, c'est le cas de le dire).

Bisous et joyeux mois d'Halloween !

samedi 13 octobre 2012

Mes chausses préhistoriques

Nous sommes en train d'apprendre la propreté à Seth, et il y a toujours de très fréquents accidents. Alors je voulais des chaussons qui passent à la machine à laver. Bon, je n'avais pas prévu que ce soit si moche, mais lui adore ses chaussons, c'est l'essentiel (et comme il a déjà amoureusement fait pipi dessus plusieurs fois, ça m'a conforté dans l'idée que non, j'étais pas une radine, que c'était bien les chaussons idéaux pour cette période).

Bref, je vous présente le premier "vêtement" fait pour mon fils. Matériel : des pieds de vieux collants en laine, du tissu de tapisserie récupéré... J'ai donné un coup de ciseau sur les chevilles devant, comme ça je peux nouer les bords pour pas qu'il les perde.


mercredi 10 octobre 2012

DIY Montessori

Je ne suis pas fan de Montessori, je n'achète pas mes jeux avec ce critère, je n'organise pas des "séances" Montessori. Pourtant, j'aime la fille qui est derrière cette pédagogie. Pas parce que je pense que ça va rendre mon petit plus épanoui et plus intelligent, mais parce que ça marche : il s'amuse réellement (et moi j'ai la paix, niark niark). En fait, je me suis rendue compte que la plupart des activités Montessori sur lesquelles je suis tombée par hasard sur le web, étaient des activités qu'il faisait déjà spontanément et que je qualifiais de bêtise (genre renverser son verre d'eau dans son assiette, sisi, ça peut être une activité Montessori, mais lui le fait plutôt à table).



Du coup, en voici une que j'ai conçu (hum) avec lui. Parce qu'à la fin, j'avais l'impression d'être dans un blog de M fan (Montessori fan), alors que c'est lui qui est allé cherché tout seul la cuillère et la tasse. Moi à la base, j'avais juste fait la peinture. Bref, pas de tutoriel, la photo suffit à elle même. Et comme vous pouvez le constater, je me suis pas ruinée.



samedi 6 octobre 2012

Ma sage-femme est awesome !

Pour ma première grossesse, j'avais fait faire mon suivi par une gynécologue, spécialisée dans la procréation, très demandée, très compétente, et en plus me disaient certaines, c'est une femme... Mais en fait, je l'avais choisie parce qu'elle habitait en bas de chez moi et j'avoue que nos liens étaient si puissants (10 minutes en moyenne par consultation), que j'avais même pas songé à lui envoyer un faire part après la naissance. De toute façon sa conclusion à 8 mois de grossesse avait été "et n'oubliez pas de prendre rendez-vous avec la secrétaire pour être sûre d'avoir de la place, ah ben non, on se reverra plus en fait"

"Oui, c'est ça, au revoir"

Cette fois j'avais envie de voir une sage-femme. Celles que j'avais croisées par la suite me donnaient moins l'impression d'être malade d'un cancer, d'être dans un protocole de stérilisation et elles s’intéressaient même à mon moral ou à mon bébé au lieu de me demander si j'avais bien pris mes compléments alimentaires-c'est-pas-remboursé-mais-ça-vous-fera-pas-de-mal.

Alors j'ai cherché. J'ai mis quatre semaines à en trouver une qui faisait le suivi de grossesse près de chez moi. Autant le dire tout de suite, je l'ai pas choisie parce que "le courant est bien passé", ou parce qu'"on a les mêmes valeurs". Je l'ai choisie parce que j'étais déjà à la bourre pour la déclaration du coup et que oui, elle faisait bien le suivi, ouf, y en a une dans le coin qui fait encore les suivis. Il n'y a pas beaucoup de demande apparemment, ses collègues me parlaient de deux ou trois illuminées par an. Dont je fais partie.

Oui, ici dans le sud j'ai l'impression que les femmes préfèrent se faire suivre par un type qui a des dépassements d'honoraires (on monte donc à 50 euros, toujours pour dix minutes de consultation en moyenne et dans mon cas un mauvais diagnostique) et dont la secrétaire est mal polie (tous les super gynécologues qu'on m'a conseillé depuis que je suis arrivée dans le coin, alors je m'interroge sur la façon dont elle sont recrutée. Doivent-elles rentrer dans le moule "ici vous êtes un débile, signez-donc le chèque"). Et plus les dépassements d'honoraire sont élevés, plus c'est bien, plus c'est compétent. Moi je suis une des deux-trois illuminées.

J'adore avoir une sage-femme qui s'excuse platement quand elle est en retard parce qu'elle avait une urgence à l'autre bout de la ville. J'adore avoir une sage-femme qui fait tout pour me prendre dans la journée quand je l'appelle paniquée à cause d'un truc qui me semble bizarre. J'adore qu'elle se souvienne du détail dont on a parlé il y a un mois alors qu'on est en train de parler dans la rue devant son cabinet. J'adore voir mon mari tout bouleversé en sortant de notre première séance de préparation parce qu'elle lui a fait sentir la présence du bébé, alors que pour ma première grossesse il ne m'a accompagnée que pour une échographie.

C'est pas une copine, je l'inviterais pas manger, on parle pas de nos vies respectives en dehors de ma grossesse. Rien de mystique, rien de transcendant. Mais j'aime sa pratique et son professionnalisme.

mercredi 3 octobre 2012

Un mois avant Halloween

Liste de trucs à faire pour halloween :

- Un chouette costume pour Seth
- Une couronne de porte
- Une déco pour le salon/salle à manger/chambre/cuisine (oui, nous vivons dans ce genre d'appartement)
- Plein de gâteaux en forme de citrouille et autres chauves-souris
- Inviter des amis pour fêter halloween (faire une liste, faire les invitations, envoyer les invitations)
-Attendre un peu pour repeindre cette hideuse commode orange, qui finalement, est parfaitement dans les tons.
-Sculpter une citrouille !


Et vous ? Quelle est votre To-do-list ?