vendredi 28 septembre 2012

Mompreneur

Un article par mois, ça craint un max ce blog. J'ai une excuse ! (j'en ai toujours une) : Les bons moments, j'avais pas envie de les gâcher en me prenant la tête à prendre une photo, puis laisser mon fils tout seul pour post-productionner, rédiger l'article, etc.

Puis les mauvais, j'avais moyen envie de les écrire. Ce blog c'est un peu ce qui est sensé me montrer les bons côtés d'être mère au foyer. Parce que je vous l'avais dit, ce blog, je le fais pour moi, pour voir comment j'avance et comment un jour je pourrai dire que finalement, j'étais pas une si mauvaise mère que ça.

Bref, on s'en fiche. Dans un précédent article, je me comparais à Bree Van De Kamp. Maintenant ce sera Lynette Skavo. Pour tout vous dire, je me sens infiniment plus proche de ce personnage. D'ailleurs, vu mes antécédents familiaux où à peu près 100% des femmes font des cancers du sein (et même certains hommes -_-, je vous jure, cette famille elle a vraiment un problème), il se pourrait même qu'un jour, Lynette et moi, on soit soeurs de cancer du sein.

Lynette, mon idole de fiction...
Pourquoi Lynette Skavo ? Parce que Lynette, c'est une business woman !

J'ai une grande nouvelle à vous annoncer : Après des mois de mise en sommeil, mon projet d'entreprise repart ! Avant j'étais trop fatiguée, pas motivée, triste d'avoir quitté la ville que j'aimais tant pour celle-là que je supporte pas. Et puis je ne voulais pas avoir de projet professionnel qui me prenait mon temps du soir. Mon mari ramène pas de travail le soir, moi non plus. Et puis zut. Et quand j'avais enfin quelques secondes de répit pendant la sieste du fiston, je me disais que ouf ! enfin ! ce temps il était pour moi, pour me détendre.

Et puis j'ai tenté l'expérience. J'ai éteint internet (comprendre débranché la box. Oui, j'en suis à ce point), j'ai dit à mon fils "va jouer dans le jardin", je me suis installée avec mon PC d'un point où je pouvais l'appeler/l'enguirlander/le surveiller... Et j'ai recommencé un travail auquel j'avais pas touché depuis cinq mois.

Une heure trente de boulot effectif, pendant que mon bébé d'amour remplissait ses chaussures de petit cailloux et courait après les fourmis.
Une heure trente de décorticage de texte de loi. 150 pages de dossier, écrit en mi-scientifique, mi-énarque, parce que c'est une norme technique pondue par l'union européenne que je dois comprendre avant de faire le moindre prototype. J'ai failli devoir me la farcir en anglais avant de comprendre comment je pouvais me la dégotter en français. Et c'est heureux, parce que certains alinéas sont déjà en soit des aberrations scientifiques (du type soit deux points alignés, oui, oui... Là encore, c'est obvious, par contre soit deux lignes perpendiculaires, j'ai envie de leur rappeler qu'il y a une infinité de solutions et que je vais avoir du mal à répondre à l'exigence qui dépend de ce repère).

Je suis hyper contente, je reprend mon statut de mompreneuse ! Et je hais les technocrates et ingénieurs qui ont pondu cette norme aussi mal ficelée qu'un compte rendu de TP d'étudiant un lendemain de soirée.

Hey ! J'ai même refait de la mécanique ! Près de deux ans après avoir cessé de toucher à ces trucs là. La vie est belle. J'ai fini par fermer mon PC, appeler le petit bonhomme plein de poussière et on est allé fêter ça dignement avec un bon plat de pâtes au jambon. Ensuite, mon collaborateur et moi, on a parlé de la possibilité qu'il fasse une sieste, on a reporté le meeting "peinture à l'eau" à après le dodo et je lui ai fait un gros bisou. J'adore ma boîte.

2 commentaires:

  1. http://theinspirationroom.com/daily/print/2008/11/american_express_tina_fey.jpg

    une illustration

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh, j'aime ça ! (sauf qu'elle, elle a un bureau... Mais cela ne saurait tarder)

      Supprimer